Tanger – Maroc

Je n’ai découvert Tanger que récemment. Sans vouloir faire de rapprochements hasardeux, c’est un peu notre Marseille : cosmopolite, fier mais un peu déroutant. L’âge d’or des fastes (et frasques) de l’élite littéraire m’a semblé tout à fait révolu et le souvenir de Bowles, Capote, Kerouac ou Burroughs bien lointain. Reste cependant une atmosphère particulière sur ce piton rocheux face à Gibraltar qui vaut certainement qu’on s’y arrête un long weekend.

Où dormir :

Au cœur de la Kasbah, perchée sur les hauteurs de la médina avec une vue panoramique sur le détroit de Gibraltar, La Tangerina est un riad de 10 chambres à la décoration soignée, mélange d’héritage colonial et de charme oriental. Il s’en dégage une vraie atmosphère intime que j’aime beaucoup. Collée au Nord Pinus, ce petit riad est beaucoup plus chaleureux que son illustre voisin.


http://www.latangerina.com/fr/

Dar Nour est une petite institution. Quelques chambres où je n’ai jamais eu la chance de séjourner car c’est toujours complet mais j’ai peu de risque de me tromper en vous conseillant cette maison d’hôte de charme.

https://www.darnour.com/

A deux pas de l’ancienne médina, en contre-bas bas de la place du Grand Socco en allant vers la plage, se cache derrière une porte sans intérêt une villa fin XIX dans un joli jardin très arboré. Le gros plus de cette adresse : sa déco très réussie et l’ambiance Côte d’Azur des années 30 pleine de charme. Jolie piscine. Seul bémol à Mimi Calpe : les suites un peu sombres et bruyantes car sur rue : préférez les chambres situées dans la maison principale au calme.  A noter : il paraît que le quartier craint un peu mais il ne m’est absolument jamais rien arrivé.

http://dev.mimicalpe.com/web/?lang=fr

Où se restaurer, boire un verre :

Quelques tables à l’ombre de l’avocatier géant, tout en haut de la médina : El Morocco Club version jour est une petite adresse charmante pour petit-déjeuner, déjeuner ou boire un verre.


Pour la version nuit, un tour au piano bar au sous-sol pour un cocktail ou un dîner vous replonge dans une atmosphère 50s. Bonne musique, déco chic réussie mais vous aurez plus de chance de croiser des Japonaises en mini-short que le fantôme de Lauren Bacall.

http://elmoroccoclub.ma/

Le Salon Bleu, place de la Kasbah avec ses jolies terrasses, sa déco soignée et ses petits plats bio est une adresse immanquable à Tanger.

https://www.facebook.com/salonbleutanger

Dans la Ville nouvelle, j’adore la librairie Les Insolites où l’on peut aussi déjeuner de plats frais, sains et bio vraiment réussis. Ambiance littéraire chaleureuse.

http://www.lesinsolitestanger.com/

Pour un déjeuner d’exception dans un lieu magique : La Villa Joséphine, sur la Vieille Montagne, le quartier des villas chics par excellence. Construite au début des années 1900, la Villa fut la propriété du Britannique Walter Burton Harris, correspondant du Times et écrivain et a curieusement gardé une déco très shabby chic, chintz fleuri et vieilles dentelles pas du tout au goût du jour ! Mais son architecture de type mauricien et sa vue sur le détroit lui donne un goût de Cap d’Antibes version Hemingway.

Si le prix des chambres est exorbitant, déjeuner sur la terrasse est un must. Le cadre, certes, vaut le détour mais la carte aussi. J’y ai passé un moment délicieux, dans tous les sens du terme et le service est impeccable.http://www.villajosephine-tanger.com/

Pour un verre comme les Tangérois, direction le Café Hafa dans le quartier de Marshan. Une institution en bord de falaise, ce café en terrasse est fréquenté par toutes les générations de Tangérois. Vue époustouflante et authenticité garantie.

Le légendaire hôtel Nord Pinus offre une terrasse magnifique pour prendre un verre au coucher de soleil. Possibilité de dîner sur réservation, cuisine réussie mais cadre du restaurant sans intérêt. Et si vous ne logez pas à l’hôtel, vous risquez d’être traité d’imposteur ne pouvant poser ses fesses n’importe où (notamment dans le plus joli espace de l’hôtel contigu à la terrasse). Grosse faute d’éducation de la maîtresse des lieux (enfin, la gérante quoi), dommage.

http://nord-pinus-tanger.com/


Que faire :

  • Flâner au cinéma Rif, y boire un verre et bavarder avec son voisin de table
  • Visiter l’église Saint Andrews et son ravissant jardin
  • Visiter le musée de la Kasbah dont la scénographie est plutôt réussie
  • Choisir un livre à la librairie Les Insolites ou à celles des Colonnes
  • Choisir un parfum chez Madini
  • Prendre un verre au Petit Socco et flâner dans les souks
  • Quitter Tanger une journée pour visiter le Cap Spartel et les grottes d’Hercule et prolonger le voyage jusqu’à Asilah (mini Essaouira proprette). Si l’époque le permet, piquer une tête à Briech, ou mieux à Sidi Mghait si la piste le permet.

  • Lire « le bonheur du crapaud », recueil de nouvelles animalières du jardinier écrivain Umberto Pasti illustré par Pierre LeTan : un pur délice !

Studio 7 Avril © 2019 - Mentions légales - Conditions générales de Vente - Contact
X